Image+6Abdou+(17).jpg
Image+6Abdou+(17).jpg

La Cie


Portraits

Le Chorégraphe / La Compagnie

SCROLL DOWN

La Cie


Portraits

Le Chorégraphe / La Compagnie

Abdou N’gom offre une danse nourrie de métissages, il est sans doute l’héritier qui s’ignore de Senghor version 21ème siècle. Chorégraphe franco-sénégalais d’un hip hop sans paillettes, préoccupé par la quête d’altérité, il utilise et déstructure les codes du Hip-Hop pour servir un propos humaniste. Un danseur à la corporéité virile et prégnante, qui a autant trouvé sa place dans la rue que dans les théâtres à l’italienne !
— Par Francis de Coninck
  Crédit photo : Pierre verrier

Crédit photo : Pierre verrier

abdou n'gom

Figure chaleureuse et discrète de la scène hip-hop lyonnaise avec, depuis quelques saisons, un planning chargé sur scène et hors les murs, alternant création et transmission, Abdou N’Gom, danseur et chorégraphe polymorphe, aime aussi bien se retrouver dans un battle populaire, sur l’espace public que dans l’espace plus confidentiel d’un théâtre ou d’un musée pour un propos plus soutenu.

Ce Franco-Sénégalais arrivé en France à l’âge de 2 ans découvre la danse en 1998 aux “Rencontres de Danses Urbaines” de la Villette après dix ans de karaté et cinq ans de gymnastique. Il travaille obstinément, d’abord en autodidacte avec des copains plus aguerris comme le groupe “Esclaves du Rythme" en Picardie, sa région d’adoption.

Puis il s’inscrit à l'école de formation professionnelle de Street Dance Tony Maskot à Paris, et au Centre de danse Rick Odums où il suit les cours de Junior Almeida. Plusieurs formations de formateurs avec l'Adiam 95 lui donnent l’occasion de rencontrer Stéphanie Nataf et Olivier Lefrançois.

En 2005, Abdou N’gom écrit son premier solo "Possibles" sous le regard extérieur de Lia Golberg qui le chorégraphie et, la même année, il entre dans le milieu professionnel en rejoignant la Cie Malka de Bouba Landrille Tchouda pour la pièce "Des mots", puis poursuit son parcours de danseur auprès de Karim Amghar et Olé Khamchanla (Cie A’Corps), Stéphanie Nataf (Cie Losanges) et Christophe Roser (Cie Magic Electro).

En 2014, il participe à "Répertoire #1", création pour 30 danseurs qui regroupe des créations de Mourad Merzouki, Kader Attou, Anthony Egéa, Bouba Landrille Tchoude, Marion Motin (Nuits de Fourvière).

Artiste associé à la Maison de la Danse de Lyon en 2016, il est retenu pour "Edition Spéciale", une nouvelle formation destinée aux jeunes chorégraphes proposée par le Centre National de la Danse et l’organisme de formation professionnelle La Belle Ouvrage (Paris)

 
static1.squarespace.com.png

La Compagnie Stylistik

Créée en 2006 à Lyon, cette compagnie chorégraphique lyonnaise trouve ses racines dans la danse hip-hop. Au fil des années, son chorégraphe n’ a de cesse d’explorer le sensé et le sensible, s’inspirant d’autres formes de gestuelles, tel les arts martiaux qu’il a pratiqué ou encore la danse contact ou des techniques de portés.  Il est animé à révéler une écriture contemporaine personnelle, généreuse,  curieuse riche de la « physicalité » qu’il a acquis par ses pratiques sportives et empreinte de théâtralité. Le travail de cette compagnie interroge l’identité, le métissage, l'altérité.  Abdou N'gom joue avec la proximité des corps avec le rapport à l’autre dans la confrontation et la résistance entre autre. Son leitmotiv est l’intérêt qu’il porte à l’humain dans toutes ses différences : sexe, couleur, culture, croyance, morphologie, attitude…